Quoi de neuf ?

INSAISISSABLE (NOW YOU CAN SEE ME): LE BLURAY EN TEST SUR CHD

Affiche-Insaisissable

Salut à tous,

Aujourd’hui en test le Bluray de Insaisissables, que j’attendais avec impatience pour ne rien vous cacher…

Insaisissable 4

Synopsis :

« Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.

NOW YOU SEE ME

Avis Film :

Autant vous le dire d’emblée, J’ai adoré ce film.

Le casting est particulièrement pertinent. Pas de nom ronflant mais que du solide:

De jeunes acteurs talentueux : Jessie Eisenberg (vu dans Social Network), Dave Franco (que je découvre) et Isla Fisher (que je découvrais aussi), épaulés par d’autres plus expérimentés ; Woody Harrelson (bien trop sous estimé à mon goût), Mark Ruffalo, et puis Morgan Freeman et Michael Caine, deux montres sacrés rompus aux rôles secondaires capitaux, et qu’on ne se lasse pas de voir dans de tels rôles. Tous ces choix sont intelligents et forment un mélange savoureux !

Je ne ferai pas de cocorico sur José Garcia et Mélanie Laurent, le premier a un rôle pas très significatif, quant à la seconde, elle pourra sans aucun doute faire un carrière américaine grâce à son anglais enviable, mais dans ce film, très franchement je ne l’ai pas trouvé transcendante. Je n’ai pas de problème particulier avec elle si ce n’est que je trouve ses interprétations très similaires d’un film à l’autre, je serais tenté de rajouter que l’on peut englober ses apparitions télé dans la remarque…

La réalisation de Louis Leterrier est fidèle à ce qu’il sait faire : efficace, esthétique. Pas de temps morts, on ne s’ennuie jamais. C’est du bon boulot. Je suis content de le voir à la tête d’un film un peu plus ambitieux tel que celui-ci.

La musique de Bryan Tyler (qui a signé dernièrement Iron man 3 et Expendables 2, et avaient auparavant officié sur plusieurs épisodes de la franchise Fast & furious) apporte encore un peu plus de rythme quand cela s’avère nécessaire, mais sait se faire plus discrète mais tout aussi efficace dans d’autres. L’alchimie avec la réalisation fonctionne parfaitement.

En résumé, ce film vous transporte et ne vous lâche pas jusqu’à la fin, c’est un délice.

Insaisissable 7

Avis technique : 8/10

Image : 9/10

Pas grand chose à redire sur l’image qui est solide, le master est pour ainsi dire parfait. Ceci étant, de nos jours, les imperfections sur support BLURAY sur des films récents sont rares.

L’image est donc bien détaillée (Un magnifique plan d’ensemble sur la ville à 9 mn : superbe). Les gros plans sur les acteurs sont superbes de définition et de texture particulièrement flagrant logiquement sur Morgan Freeman (peau) et Mark Ruffalo (barbe).

Pour autant on observe un très léger grain cinéma, pas désagréable du tout. En outre, les détails dans les scènes sombres sont très bien préservés.

On peut observer des différences logiques entre les scènes de spectacle, très contrastées, et les scènes extérieures plus naturelles.

L’image ne faiblit pas dans les scènes d’action rapides, tout cela est costaud.

Insaisissable 8

Son : 7.5/10

Oui le son est un peu en dessous. Rien de catastrophique on va détailler ça.

Pour le son, la VO est DTS HD MA tout comme la version française que je n’ai pas écoutée donc mes commentaires seront sur la VO.

Cette VO est bonne, mais souffre selon moi d’un petit problème au niveau des dialogues que j’ai trouvés un peu trop en retrait. Les scènes de spectacle en sont un bon exemple. En effet les voix n’ont par moment clairement pas assez de substance, elle ne s’imposent pas. J’ai bien dit par moment, et c’est bien ce qui le fait d’autant plus ressortir. A plusieurs autres moments dans le film, on sent cette faiblesse dans certains dialogues, parfois même alors que rien ne les challenge dans la scène. Pour ainsi dire, c’est assez curieux.

En dehors de ça, la VO fera la part belle à la musique et aux effets en tout genre.

Insaisissable 6

Bonus : 5/10

Que du classique :

Scènes coupées et/ou alternatives (30 mn)

Making of (20 mn)

Une histoire de magie (12 mn)

Interview de Louis Leterrier

Commentaire audio de Louis Leterrier et de son producteur en anglais (sous titrable) : dense, instructif, un bref un bon commentaire audio.

The following two tabs change content below.
Guillaume

Le home-cinéma, des sensations, des émotions, une passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*