Quoi de neuf ?

Salon SPAT 2013 : les meilleures écoutes

avm-2

 

S’il y a une chose que j’ai pu remarquer lors de ce salon 2013, c’est que le vinyle et le dématérialisé sont les deux sources les plus mises en avant par les divers fabricants et distributeurs présents sur ce salon. D’ailleurs pour ma part, la plupart des écoutes qui m’ont bluffée sur ce salon avaient pour source une platine vinyle. Et si je devais en retenir une,hé bien j’aurais beaucoup de mal, car en fait ce sont plusieurs écoutes qui m’ont vraiment emballées. Mention spéciale tout de même au fabricant Magnat qui m’a littéralement envoûté avec un système composé d’une paire de Magnat Quantum Signature drivée par un amplificateur RV3 et avec comme source le célébrissime vinyle de Pink Floyd « The Wall ». Et là ce fut un vrai régal, la scène sonore est d’une ouverture incroyable, le moindre accord de guitare, la moindre percussion ou le moindre effet sonore de l’album est projeté avec toute sa grandeur vers l’auditeur. On est comme happé par la musique et surtout on y prend du plaisir. On en viendrait presque à oublier que l’on est sur un salon pour s’installer confortablement et apprécier plusieurs vinyles à la suite !

 

Pour continuer sur les écoutes audio qui m’ont séduit, je dois dire que la démonstration de la marque Pro-Ject était assez bluffante au niveau de l’écoute. Comme les spécialistes peuvent s’en douter, la source était évidemment du vinyle, mais avec une platine très haut de gamme : la Pro-Ject Signature, équipée d’un bras 12 pouces et d’un plateau de plus de 10 kg ! LA cellule équipant ce monstre est une Sumiko Blackbird. Tout un programme. Pour les électroniques, encore une fois on retrouve Pro-Ject avec un préampli phono Pro-Ject Phono Box RS associée à des  amplificateurs  Pro-Ject Amp Box Mono RS. Pour les enceintes nous avions du Vienna acoustics Mozart SE. En démonstration nous avions droit au vinyle « Ella et Louis ». Et là, la claque ! Pour faire simple, tout est parfaitement en place et on sent bien que ce matériel nous invite à nous asseoir, à apprécier et à arrêter de nous poser des questions ! La musique et rien que la musique !

Enfin je voulais revenir sur l’écoute que j’ai pu faire dans le salon privé de la marque Waterfall, qui pour le coup avait choisi du dématérialisé pour mettre en avant la qualité de ses enceintes, les Waterfall Victoria Evo. Par contre l’amplification n’a pas été dévolue à n’importe quelle marque pour cette démonstration, car un amplificateur Devialet trônait fièrement dans le meuble dévolu aux électroniques. J’ai eu le droit à de la musique plutôt rythmée pour cette démonstration et le rendu était plutôt excellent. J’ai d’ailleurs assisté à plusieurs écoutes, détails qui ne trompent pas.

Pour finir, mention spéciale à la marque Devialet qui malgré une salle de démonstration à l’acoustique plutôt déplorable a réussi à me surprendre avec le rendu de ses amplificateurs. Et surtout, détail qui ne trompe pas, beaucoup de marques d’enceintes de prestige utilisaient des électroniques Devialet pour leurs démonstrations. Plutôt gratifiant pour le fabricant français.

The following two tabs change content below.
Cedric

Technicien en informatique et réseau. Créateur de sites Web. Fan de cinéma (ha les bons vieux coups de tatane de JCV !). Adore les barbecs/rosé entre amis entre deux séances dans son home-cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*