Quoi de neuf ?

La Ouya nous montre son intérieur

Nos chers amis de chez Ifixit se sont attaqués à la Ouya. Le démontage est, comme à leur habitude, très bien documenté. Vous le retrouverez à cette adresse : http://www.ifixit.com/Teardown/Ouya+Teardown/14224/1

Ouya

Pour ceux n’ayant pas entendu parler de la Ouya, mais où étiez-vous ;), il s’agit d’une console fonctionnant sous une version d’Android. Elle est équipée d’une puce Tegra 3 de chez Nvidia visible en Step 8, 1Go de RAM et 8 Go de mémoire.

The following two tabs change content below.
thunderwolf

thunderwolf

Informaticien passionné de Cinéma et Jeux Vidéos.
Cette histoire s’est déroulée il y a très très longtemps, à l’époque des 486 et des consoles Atari. Les constructeurs étaient innovants, ils prenaient un malin plaisir à créer des consoles plus complexes. Un seul homme a osé les affronter : ThunderWolf. ThunderWolf possédait une force que le monde ne connaissait pas, une force que seul le pouvoir de son cœur pouvait surpasser. Les gamers, les geeks n’étaient plus seuls, ils avaient enfin un espoir : ThunderWolf.

thunderwolf

Derniers articles parthunderwolf (voir tous)

2 Comments to La Ouya nous montre son intérieur

  1. Je ne sais que penser de la « ouya ». Son faible encombrement et l’émulation rétrogaming lui donne un atout auprès des vieux comme moi:)

    • Pareil. Je ne sais pas quoi en penser. Mais vu les prix, pour du retro-gaming et les jeux pas cher du market. Cela peut être sympa. Le réel soucis,c’est le tegra 3 qui n’est pas supporté par tous les jeux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*