Quoi de neuf ?

TEST Casque Sony MDR-1r: Confort et Finition

 
      Sony présente son casque filaire haut de gamme, le MDR-1R. Ça s’annonce difficile d’imposer un produit dans un marché très concurrentiel avec des marques comme Focal, Beats, Klipsh et AKG…
Beats plait aux plus jeunes et profite d’un effet de mode. Et le Focal one connait un vrai succès grâce à ses qualités reconnues. Que peut apporter de plus le Sony ?

Packaging: 3.5/5

Le carton du sample était bien abîmé.
 Nous sommes en présence d’un produit Haut de Gamme (250€) et le packaging en est la première preuve. Un joli coffret protège le précieux dans du velours. La partie de gauche cache une pochette avec la notice et deux câbles Jack 3.5mm . L’un de ces derniers intègre un contrôle de volume et un micro compatible Iphone.
Deux reproches. Tout d’abord la longueur des câbles (1m20). Suffisant, pour l’utiliser avec pc, tablette ou un smartphone. Mais bien trop court pour connecter à un ampli ou un TV sans passer par une rallonge. Autre couac, l’absence d’adaptateur 3.5mm vers 6.5mm, vu le coeur de cible, c’est une vrai erreur.

Aspect: 3/3

La version Black
      Cette partie de la note est forcément subjective. Tout en restant dans du classique, le design est très réussi et soigné. La version de test en marron a un coté vintage qui m’a tapé dans l’oeil. La protection de l’arceau et les coussinets en cuir sont du plus bel effet. Seul le montant interne est en métal. Le reste des pièces est en plastique de bonne qualité. Ce qui permet d’avoir un poids très contenu : 240g. Une version Black est aussi disponible dans un esprit plus jeune et contemporain.
Qu’une envie, c’est de le mettre sur la tête

 Confort: 2/2

Une finition au top
     Les habitués ne pourront pas me contredire. Après plusieurs heures d’écoutes avec un casque fermé, on peut être gêné pour une chaleur aux oreilles ou encore pire, le serrage peut faire mal. Sony a vraiment travailler sa copie. C’est certainement le modéle le plus confortable que j’ai essayé. Tout en nous isolant un maximum du son environnent, les coussinets orientables ne pressent pas trop les oreilles. Par son poids contenu, il se fait vite oublier. Et on peut enchaîner 3/4 heures d’écoutes sans réelles gènes. Un vrai bonheur !

Restitution: 7/8

       C’est sur ce point que le Sony MDR-1r peut diviser. Malgré ce que j’ai lu ailleurs, le son est très typé. Pas forcément déséquilibré,  il a les basses qui sont bien mis en avant. Ici pas besoin de bass management ou modifier un DSP. Du coup, il sera plus à l’aise avec de la musique Pop, Hip Pop, Rap et rock récent. Alors que le rendu sera moins naturel sur du classique ou du jazz, avec un déséquilibre sur la restitution d’instruments. Sur un équipement avec de bons DAC, genre les smartphones Galaxy S2/S3 ou HTC OneX ou encore une bonne carte son, le MDR-1r se transcende. Les médiums sont limpides et  les aigus ciselés. Les transducteurs semblent très performants et on redécouvre certains enregistrements, avec une profusion de micro-détails. C’est aussi un des rares casque dans les moins de 300€ qui permet de faire la différence entre plusieurs Sampling. Sur le récent album de Mylene Farmer « Monkey me », on peut facilement reconnaître , la version MP3 (itunes), le CD ou encore le Blu-ray Audio.

Rapport Qualité Prix: 1/2

 
       Sans être cher par rapport aux prestations rendues, j’aurai apprécié le prix de 199€. Il aurait été placé en face du Focal One et les Beats audio, lui permettant de se battre à armes égales.

Conclusion 16.5/20

Ce casque Sony est un véritable coup de coeur. Cela ne vas pas plaire à tout le monde, mais je l’ai préféré le MDR-1R à l’encensé Focal One. Je trouvais ce dernier trop neutre avec un manque évident de rondeur dans le bas du spectre. Je n’étais pas non-plus fan de son design « particulier ». Ici  tout est soigné et cossu. Le son est rond et généreux mais jamais sans faire d’excès. Certains albums Live en deviennent envoûtant  et jamais la fatigue du port du casque vient entacher le plaisir.

The following two tabs change content below.
Emmanuel

Créateur de CHD /
La magie du cinéma à domicile ! Il ne suffit pas de multiplier les enceintes et de se rapprocher de sa télé. C’est retranscrire avec justesse les émotions et sensations du 7em art. Voila le saint Graal tant recherché.

7 Comments to TEST Casque Sony MDR-1r: Confort et Finition

  1. Une mise à jour du test sera faite concernant une utilisation jeux-vidéo et film.

  2. bon test sans fioriture. J’aime pas forcément sony niveau audio. Mais j’avou que c’est un bel objet. A tentter

  3. c’est marrant cette meme impression sur le focal. Je l’ai trouvé aussi trés transparant sans caractére. Beats hors compétition j’ai rien chez eux. Prk tu parle pas de Sennheiser. Ca reste la reference pour moi

  4. Super le coup du câble d 1m20. Économie de bout de chandelle.

  5. Personnellement j’en ai acheté un ce qui m’a le plus convainçue ç’est d’avoir essayé tous les modèles disponibles sur place avec mon propre lecteur. Pour mes oreilles ç’était le meilleur,je n’ai regardé ni le prix ni les marques…juste le son et le confort.Pas déçue.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Beats Audio présente ses nouveaux casques nomades et colorés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*